Dictionnaire écologique
Qu'est-ce que l'écologie ?
Définition #ADéfinition #BDéfinition #CDéfinition #DDéfinition #EDéfinition #FDéfinition #GDéfinition #HDéfinition #IDéfinition #JDéfinition #KDéfinition #LDéfinition #MDéfinition #NDéfinition #ODéfinition #PDéfinition #QDéfinition #RDéfinition #SDéfinition #TDéfinition #UDéfinition #VDéfinition #WDéfinition #XDéfinition #YDéfinition #Z
Abiotique : Qualifie un milieu où il n’y a pas, ou encore, où il ne peut pas y avoir de vie. En écologie, les facteurs abiotiques sont ceux qui n’ont pas trait à la vie comme les facteurs physico-chimiques.

Abondance  (indice d’) : L'indice d'abondance en écologie désigne un paramètre quantitatif pour identifier une population. On utilise cet indicateur également pour déterminer un nombre de sujets humains, animaux ou végétaux dans un cadre temporel et/ou spatial, et dans une catégorie spécifique.

Acclimatation : Forme d’adaptation à un environnement donné. On parle d'acclimatation lorsqu'une population d'organismes s’ajuste aux changements de son environnement. On parle également d'acclimatation pour désigner toute adaptation à des changements sur le long terme découlant de l'action humaine.

Accords multilatéraux sur l’environnement (AME) : Ensemble d’accords visant à protéger l’environnement et à contribuer au développement durable. Par exemple : la convention sur le changement climatique, signée à Kyoto en 1997, la convention de Washington de 1973 concernant la protection des espèces.

Aérobie : Se dit d’un organisme qui a besoin d’oxygène pour se développer. ? Anaérobie

Aérobie (milieu) : Milieu comportant de l’oxygène. ? Anaérobie

Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) : Établissement public français qui a pour mission d'éduquer, de conseiller les particuliers aussi bien que les entreprises dans le développement de comportements en harmonie avec l'environnement. Plusieurs programmes de collectes de déchets, de campagnes de communication, des expositions, des guides aussi sont au programme de l'association qui travaille en partenariat avec différents ministères.

Adaptation : Processus et conséquences des modifications subies par un organisme vivant ou un groupe d’organismes vivants soumis à des conditions particulières dans un environnement donné (prédation, parasitisme, climat…). Une forme fréquente d’adaptation est l’acclimatation.

Adret : Versant d’une vallée le plus exposé au soleil. ? Ubac

Aérobie : Qui a besoin d’oxygène pour se développer ou pour fonctionner. ? Anaérobie

Aérobie (milieu) : Milieu riche en oxygène. ? Anaérobie

Aérogénérateur : Dispositif utilisant la force du vent pour produire de l’électricité : éoliennes.

Aérosol : Il s'agit de fines particules en suspension dans l’atmosphère. Elles se composent de différents polluants d'origine naturelle et/ou industrielle. Certaines de ces particules, inférieures à 10 µm de diamètre, peuvent être toxiques pour la santé des organismes vivants, car elles restent trop fines pour être filtrées convenablement par le nez. Par conséquent, elles se logent dans les voies respiratoires et entraînent des maladies graves, voire mortelles.

Agenda 21 : Plan d’action pour le XXIe siècle adopté par 182 pays lors du sommet de la Terre, à Rio, en 1992, dont l’objectif principal est la mise en œuvre du développement durable à divers niveaux : collectivités, entreprises…

Agriculture biologique : Se dit d'un ensemble de techniques et de procédés agricoles qui favorise le respect de l'environnement, le respect des animaux et des plantes, ainsi que la fertilisation naturelle des sols. On y prône également un rapport étroit avec le consommateur via un principe de vente directe pour un produit de qualité supérieure.

Agriculture forestière : Procédé de déboisement d'espaces forestiers, souvent vastes, afin d'y faire l'élevage de nouvelles espèces d’arbres ou de plantes, spécifiquement destinées à un usage alimentaire ou industriel.

Agriculture industrielle : L'agriculture industrielle qualifie l'ensemble des techniques que l'on emploie pour une production de masse sans tenir compte de ses impacts sur l'environnement, les animaux et la santé des individus qui en consomment les produits. Elle est basée sur un principe de : "produire plus avec beaucoup moins". Antibiotiques, herbicides, pesticides, organismes génétiquement modifiés, fécondations in vitro, entassements inhumains de bétails/volailles font partie des pratiques de production de ce type d'agriculture… Elle est responsable de nombreuses maladies, de pollution à grande échelle ainsi que de l'exploitation abusive de plusieurs travailleurs.

Agriculture raisonnée : Concept de production agricole à mi-chemin entre l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique qui prend en compte de manière équilibrée les objectifs économiques des agriculteurs, les attentes du consommateur tout en préservant l’environnement. L’agriculture raisonnée n’interdit donc pas l’usage des engrais chimiques, pesticides de synthèse ou encore des OGM, mais le limite.

Agrobiologie : On entend par agrobiologie la mise en œuvre de différentes méthodes agricoles dont l'objectif premier est le respect de la nature et de l'environnement. Par exemple, le retour à des méthodes anciennes comme la rotation des cultures, l'observation des cycles lunaires pour la plantation ou les semailles, le compostage, l'instauration de techniques biologiques pour éloigner insectes et animaux nuisibles, etc.

Agrocarburant : Plus généralement appelés Biocarburant. Désigne un carburant liquide issu de la transformation des matières végétales produites par l’agriculture : colza, tournesol, betterave…

Agroforesterie : Système d'introduction et d'élevage de ligneux (arbres, arbustes, arbrisseaux, bambous ou palmiers) sur des terrains destinés en outre à la culture et/ou à l'élevage animal. Dans une perspective d'interactions écologiques et économiques, l'agroforesterie permet une gestion des ressources naturelles en accord avec le respect de l'environnement tout en maintenant la diversité des espèces.

Agro-industrie : Qualifie l'ensemble de ce qui se rapporte à l'industrie de l'agriculture, de la machinerie aux produits alimentaires de consommation, en passant par les engrais, les techniques de culture, la vente, etc.

Air : L'air est le mélange respirable que forment certains gaz identifiables dans l'atmosphère : 78 % d'azote, 21 % d'oxygène, 1 % d'argon. On y décèle également une quantité négligeable de dioxyde de carbone et de méthane.

Albédo : Se dit du pourcentage de la lumière réfléchie par un objet en fonction de la quantité dont il est récepteur. On le quantifie entre 0 et 1, un rapport établi à 0,7 équivalant à 70 %, par exemple. On pourrait ainsi estimer le taux de lumière réfléchie sur une matière blanche et brillante à 0,8 (80 %) alors que l'estimation de lumière réfléchie via une matière plus sombre, le macadam par exemple, serait plutôt de l'ordre de 0.25 (25 %).

Allochtone : Se dit d’un organisme introduit généralement par l’homme dans un écosystème situé hors de son aire normale de répartition.

Alluvions : Dépôt de sédiments dans un cours d’eau ou un lac.

Alpage : Pâturage d’altitude utilisé en été.

Aluminium : Symbole chimique : Al. Métal blanc, malléable, extrêmement résistant, l'aluminium est non ferreux et reste inaltérable en contact avec l’air. C'est pour ces caractéristiques précieuses qu'on l'utilise dans plusieurs secteurs, notamment la construction, les emballages alimentaires, etc. Il est toutefois grandement toxique pour la santé lorsque l'organisme (peau, poumons, système digestif) y est exposé dans une  proportion excessive.

Amazonie : L'Amazonie est une région d'Amérique du Sud occupant 4 500 000 km². C'est une plaine immense à travers laquelle serpente le gigantesque fleuve Amazone, et couverte en grande partie par la forêt amazonienne. Elle constitue à l'heure actuelle le plus important bassin de biodiversité de la planète. Sa déforestation abusive est une véritable menace pour la survie de la Terre.

Amendement : Matière fertilisante incorporée au sol pour en améliorer ses propriétés chimiques et biologiques.

Amérindiens : Également appelés Premières Nations. Nom donné aux populations autochtones du continent américain.

Amiante : Substance minérale naturelle cristallisée et fibreuse longtemps utilisée comme isolant et appréciée pour ses qualités de résistance au feu. Aujourd’hui, reconnu toxique et pouvant être à l’origine de graves maladies respiratoires, l’amiante n’est plus utilisé. Son usage fut même interdit par décret en 1997. Il convient toutefois d’être vigilant dans le traitement de l’amiante en place : vieux locaux, machines, etc.

Ampoule à incandescence : Il s’agit des plus anciennes ampoules. La lumière est produite par un filament électrique chauffé par le passage du courant électrique. Les déperditions d’énergie sont toutefois très importantes. On leur préférera aujourd’hui des ampoules basse consommation.

Ampoule fluocompacte : Appelée aussi Ampoule basse consommation, elle fonctionne par activation d’un gaz (mercure) qui, sous l’excitation électrique émet des rayons UV. Ceux-ci, au contact de la poudre fluorescente qui tapisse les parois, se transforment en rayons visibles. Cette technologie écoénergétique utilise quatre fois moins d'énergie que l'ampoule commune. Toutefois, elle pose un lourd problème de traitement post-usage. En raison de la grande toxicité du mercure, les lampes flocompactes doivent en effet être manipulées avec précaution et traitées séparément des autres déchets.

Anaérobie : Qui n’a pas besoin d’oxygène pour se développer ou pour fonctionner. ?Aérobie

Anaérobie (milieu) : Milieu dépourvu d’oxygène. ? Aérobie

Analyse du cycle de vie (ACV) : Méthode d’évaluation environnementale permettant de quantifier l’ensemble des effets sur l’environnement d’un produit ou d’une fonction sur l’ensemble de son cycle de vie depuis l’extraction des matières premières jusqu’à son élimination.

Antarctique : L'Antarctique est le continent situé au Pôle Sud, dans la partie la plus méridionale de la planète, entouré par l’Océan Austral (mer de Weddell et mer de Ross). D’une surface d’environ 14 millions de km², il est quasi entièrement recouvert de glace. Il est aussi le continent le plus froid, le plus sec et le plus venteux de la planète. Il constitue l'une des huit écozones terrestres.

Anthropique : Causé par homme de manière directe ou indirecte.

Aquifère : Se dit de roches ou de sols suffisamment poreux pour permettre une absorption ainsi qu'une circulation de l'eau favorisant l'existence d'une nappe souterraine.

Arboriculture : Culture des arbres.

Arbre : L'arbre est une plante ligneuse qui atteint des hauteurs considérables. Les ramifications n'apparaissent sur la tige principale, que l'on appelle tronc, qu'au-delà d'une certaine hauteur. Pour l'environnement, l'arbre reste le meilleur capteur de carbone atmosphérique et par conséquent l'un des principaux acteurs dans la réduction des gaz à effets de serre. C'est pourquoi la conservation des espaces boisés et des forêts demeure d'une importance capitale pour l'humanité.

Arctique : Région qui entoure le pôle Nord, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle englobe le nord de l’Amérique, de l’Europe et de la Sibérie, le Groenland et le Svalbard. L’Arctique se compose d’un océan gelé (banquise) entouré de terres très froides (toundra).

Assainissement : Ensemble des techniques mises en œuvre pour faire transiter et traiter les eaux usées et pluviales avant de les rendre au milieu naturel. Le processus d'assainissement englobe également l'élimination des boues conséquentes à ces traitements.

Assainissement collectif : Système de collecte (réseaux d’égouts) et de traitement des eaux usées (stations d’épuration) avant leur rejet dans le milieu naturel.

Assèchement : Processus accéléré de pompage d'eau à même les réservoirs de surface ou encore dans les aquifères souterrains, ce qui a pour conséquence de nuire au ravitaillement naturel de ces ressources en eau et de les assécher.

Assolement : L'assolement est une pratique de répartition des espaces agricoles en plusieurs lots que l'on nomme soles. Sur chaque partie, des espèces différentes seront cultivées et alternées d’une année sur l’autre afin de limiter l’appauvrissement des terrains.

ATMO : Indicateur journalier de la qualité de l’air dans les agglomérations françaises supérieures à 100 000 habitants. (Dans celles moindrement peuplées, on utilisera l’indice IQA, indice de qualité de l’air). Cet indice est déterminé à partir de niveaux mesurés au cours de la journée par stations de mesures représentatives de la pollution de fond (urbaines et périurbaines) et en prenant en compte quatre polluants : le dioxyde de soufre, la dioxyde d’azote, l’ozone et les particules en suspension. Il s’exprime sur une échelle de 1 à 10. 1 désignant une qualité de l’air très bonne et 10, très mauvaise.

Atmosphère : L'atmosphère est d'une importance capitale pour la planète. Sans cette vaste couche constituée de particules en suspension (notamment des gaz) qui forme un écran protecteur entre la terre et les différents rayons cosmiques, aucune vie ne serait en effet possible sur Terre. L’atmosphère est divisée en plusieurs couches selon la composition, la température et l’altitude. De bas en haut, on a : la troposphère, la stratosphère, la mésosphère, la thermosphère et enfin l’exosphère. Depuis quelques années, la composition de l’atmosphère se modifie, les proportions de certains gaz augmentant de façon alarmante en raison des activités humaines (gaz à effet de serre notamment). Le risque aujourd’hui est de voir cette enveloppe protectrice mise à mal : augmentation des températures, rayons UV plus dangereux, etc.

Autochtone : Également appelé Indigène. Se dit d’un organisme qui vit naturellement dans une région.

Autoépuration : Ensemble des processus naturels permettant à un milieu de « digérer » les pollutions.

Avalanche : Masse de neige qui se détache d’une montagne et dévale les flancs à grande vitesse, entraînant parfois des pierres et autres débris.

Avifaune : Ensemble des espèces d’oiseaux.

Azote : Symbole chimique : N. L'azote est un gaz incolore, inodore et sans saveur présent en abondance dans l’atmosphère puisqu’il constitue à lui seul 78 % du volume de l’atmosphère terrestre. Il est également l’un des constituants fondamentaux de la matière organique. Toutefois, combiné à l’oxygène dans une réaction de combustion (chaudière, moteur de voiture…), il participe à la formation d’oxydes d’azote (Nox) fortement polluants.

  Dico écolo > Définition #A Définition #B >  
 
             

Copyright DICTIONNAIRE ECOLOGIQUE - Toute reproduction même partielle strictement interdite - Informations complémentaires
Partenaires : Feng Shui - Signification fleurs - Ecologie