Dictionnaire écologique
Qu'est-ce que l'écologie ?
Définition #ADéfinition #BDéfinition #CDéfinition #DDéfinition #EDéfinition #FDéfinition #GDéfinition #HDéfinition #IDéfinition #JDéfinition #KDéfinition #LDéfinition #MDéfinition #NDéfinition #ODéfinition #PDéfinition #QDéfinition #RDéfinition #SDéfinition #TDéfinition #UDéfinition #VDéfinition #WDéfinition #XDéfinition #YDéfinition #Z
Race domestique : Désigne les lignées d’animaux domestiqués par l’homme. Les espèces concernées sont bovines, caprines, équines, ovines, porcines, etc.

Race écologique : Également appelé Écotype. Désigne au sein d'une espèce une population locale adaptée aux facteurs du milieu, qui présente des caractères particuliers issus d'une sélection naturelle.

Radiation : Énergie émise et propagée sous forme d’ondes. Il existe différents types de radiations : radiations d’ondes sonores, électromagnétiques… définies par une période, une fréquence et une longueur d’onde.

Radioactivité : Propriété que possèdent certains éléments de se transformer spontanément par désintégration en un autre élément au noyau plus stable en émettant des rayonnements corpusculaires ou électromagnétiques. Ce phénomène naturel fut mis en évidence sur l’uranium par Henri Becquerel en 1896 puis confirmé et exploité par Pierre et Marie Curie en 1898.

Radioélément : Également appelé Élément radioactif. Élément atomique dont le noyau est radioactif, c’est-à-dire qui se transforme spontanément en un autre en émettant un rayonnement. Ces radioéléments peuvent être d’origine naturelle (carbone 14, radium, uranium, thorium) ou artificielle, produits dans des réacteurs nucléaires.

Radioprotection : Ensemble des mesures destinées à protéger l’homme et son environnement des rayonnements ionisants. Cela va de la sécurisation des installations au transport des déchets radioactifs en passant par une intervention efficace en cas de catastrophe

Radiotoxicité : Niveau de toxicité des éléments radioactifs ou des rayonnements ionisants.

Raffinage : Ensemble des procédés de traitement d’un produit pour l’épurer et en obtenir des substances consommables. Le raffinage est utilisé dans divers secteurs de l’industrie. Dans le secteur alimentaire par exemple, pour l’obtention du sucre blanc à partir du sucre roux ; dans la fabrication du papier pour préparer la pâte finale ; dans l’industrie pétrochimique afin d’obtenir des carburants et combustibles commercialisables.

Raffinerie de pétrole : Usine où s’effectue le raffinage du pétrole brut : distillation, fractionnement, transformations moléculaires, épuration physique et chimique pour sa transformation en produits dérivés (kérosène, diesel, gaz de pétrole liquéfié..).

Ramsar (Convention de) : Nom donné à la Convention sur les zones humides d’importance internationale qui se tint en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar et au cours de laquelle fut adopté le traité mondial du même nom pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

Rayonnement : Processus d’émission et de propagation d’un ensemble de radiations avec transport d’énergie et émission de corpuscules. Désigne également l’énergie ainsi émise (rayonnement lumineux).

Rayonnement atmosphérique : Rayonnement dans l’infrarouge émis par l’atmosphère.

Rayonnement diffus : Correspond aux rayons qui proviennent du soleil, traversent l’atmosphère et se diffusent sur toute la surface de la Terre.

Rayonnement électromagnétique : Vaste famille de rayonnements réunissant différentes radiations de même nature, mais de longueur d’ondes différentes : la lumière, les infrarouges, les ultraviolets, les rayons X, les ondes radio, les micro-ondes et les rayons gamma.

Reboisement : Opération qui consister à restaurer des zones boisées qui ont été supprimées par coupe rase.

Réchauffement climatique : Également appelé Réchauffement planétaire ou réchauffement global. Phénomène d’augmentation de la température moyenne à la surface de la Terre. On estime en effet que la température moyenne de la Terre s’est élevée de 0,6 °C au 20e siècle et qu'elle pourrait croître encore de 1,4 à 5,8 °C d'ici la fin de ce siècle, selon le GIEC. Cette évolution naturelle du climat est toutefois largement accélérée et influencée par l’activité humaine et l’augmentation de l’effet de serre. Quant à ses conséquences, nous le savons aujourd'hui, elles seront fatales à de nombreuses espèces vivantes, provoqueront de nombreux cataclysmes et entraîneront la migration de millions d'individus.

Récif corallien : Structure naturelle érigée dans le fond de l'eau par accumulation des débris des petits organismes marins, coraux et autres coquilles et dominée dans sa partie supérieure par des coraux vivants. Le récif corallien constitue avec les forêts tropicales l’un des écosystèmes les plus complexes et les plus riches en terme de biodiversité. Outre ses paysages magnifiques, il abrite de très nombreuses espèces animales et végétales. Le plus connu des récifs coralliens est la grande barrière de Corail, longue de plus de 2000 km au large des côtes australiennes.

Reconditionnement : Action de remettre un matériau à l’état d’origine après usage ou panne. S’applique par exemple au matériel informatique, aux contenants… qui après reconditionnement peuvent à nouveau être utilisés.

Récupérateur : Également appelé Entreprise de récupération. Prestataire qui collecte les déchets valorisables, les regroupe et les prépare en les conditionnant en lots homogènes selon les besoins des industries utilisatrices.

Récupération : Consiste, à partir de déchets de diverses origines, à trier et extraire des matériaux recyclables et réutilisables afin de les valoriser.

Recyclage : Procédé de traitement des déchets qui consiste à réutiliser partiellement ou totalement des produits en fin de vie en les réintroduisant dans le cycle de production de produits similaires ou non.

Recypulpe : Procédé de traitement des déchets issus de pulpeur, c’est-à-dire de la trituration des vieux papiers, permettant de récupérer les fibres cellulosiques contenues dans ce mélange hétérogène de fibres, plastiques, bois, pastiques, colles… afin de fabriquer à nouveau du papier.

Refus de tri : Désigne les déchets qui n’ont pas été correctement triés : des produits recyclables jetés dans la poubelle des déchets ménagers ou des produits non recyclables jetés dans la poubelle des déchets recyclables. Mal orienté, ils finiront incinérés ou à la décharge.

Registre européen des émissions polluantes : European Pollutant Emission Register (EPER) en anglais. Ce registre met à la disposition de tous les citoyens européens les flux annuels de polluants émis dans l’eau, l’air, le sol et les déchets produits par les installations classées pour les différents pays de l’Union.

Réhabilitation : Ensemble des opérations (dépollution, contrôles par l’État, réaménagement) mises en œuvre pour qu’un site anciennement pollué redevienne utilisable ou habitable.

Rémanent : Caractère d’un composé ou d’une molécule organique qui ne se dégrade pas.

Réserve biologique forestière : Désigne une zone forestière non domaniale et publique destinée à préserver les milieux rares, fragiles ou abritant des espèces représentatives. Elles sont gérées par l’Office Nationale des Forêts (ONF).

Réserve de chasse : Territoire où tout acte de chasse est interdit. Les objectifs étant de protéger les espèces présentes ainsi que leur milieu naturel

Réserve de pêche : Zone de cours d’eau où les poissons sont protégés et où la pêche est interdite. L’objectif étant de favoriser la protection ainsi que la reproduction de certaines espèces de poissons et d'y maintenir une politique de pêche en conformité avec ces objectifs.

Réserve libre : Territoire relevant du droit de la propriété privée où il est interdit de chasser.

Réserve naturelle : Espace naturel protégé par une réglementation adaptée pour conserver son patrimoine naturel, biologique et géologique.

Réserve naturelle faunique : Zone spécifique désignée pour la sauvegarde complète de sa population faunique, mis à part certaines espèces prédatrices ou nuisibles qui constituent une menace grave pour la biodiversité du milieu.

Réserve naturelle volontaire : Zone spécifique désignée comme réserve naturelle à la demande volontaire du propriétaire. En acquérant ce statut, le territoire est légalement protégé dans sa dimension faunique, végétale, géographique, aquatique, etc.

Résilience : Aptitude d’un milieu ou d’un organisme à résister et à s’adapter aux perturbations qu’elles soient d’origine naturelle ou dues à l’activité humaine.

Ressource naturelle : Désigne toute ressource minérale ou biologique nécessaire à la vie de l’homme et à ses activités économiques.

Ressource non renouvelable : Ressource naturelle dont l’approvisionnement est limité. Parmi elles, l’eau, les espèces animales et végétales, le pétrole brut, le gaz, les minéraux…

Ressource renouvelable : Ressource naturelle dont les réserves sont considérées comme intarissables, parce qu'elles se régénèrent continuellement. On compte parmi ces ressources le soleil, le vent, etc.

Révolution verte : Période allant de 1960 à 1990 durant laquelle on répondit à la démographie galopante des pays en voie de développement par une politique d’intensification des cultures et l’utilisation de variété de céréales à haut rendement exigeant beaucoup d’engrais et de pesticides.

Ripisylve : Formation boisée qui affleure les cours d’eau.

Risque environnemental : Désigne la possibilité d’accidents ou d’évènements liés à l’activité d’une entreprise susceptible d’entraîner une pollution ou un préjudice pour l’environnement.

Rosée : Couche de fines gouttelettes couvrant le sol le matin et conséquente à la condensation de vapeur d'eau dans l'atmosphère. Les conditions idéales pour l'apparition de la rosée sont : une nuit claire et calme, un air humide près du sol, un faible degré d'humidité de la couche d'air supérieure et, en général, un vent calme (moins de 5 km/ h).

Ruban de Möbius : Surface obtenue en cousant bord à bord deux extrémités d’un ruban rectangulaire avec une torsion d’un demi-tour. Étudiée par l’astronome et mathématicien allemand August Ferdinand Möbius (1790-1868), cette figure fut choisie à l’occasion du premier jour de la Terre comme logo universel pour identifier les matériaux recyclables.

Rythme circadien : Rythme biologique d’une période d’environ 24 heures.

Rythme nycthéméral : Rythme fonctionnel qui se manifeste uniquement quand l’organisme est exposé à l’alternance jour-nuit.

  Dico écolo > Définition #R Définition #S >  
 
             

Copyright DICTIONNAIRE ECOLOGIQUE - Toute reproduction même partielle strictement interdite - Informations complémentaires
Partenaires : Feng Shui - Signification fleurs - Ecologie